Kaj

Kaj

  • Plus de 15 ans d’expérience indu­stri­elle notam­ment dans l’automobile, dans la construc­tion de centrales ainsi que dans l’industrie chimique en Europe
  • Expert en procédés de produc­tion augmentée (sur métal et synthé­tique) parti­cu­liè­re­ment en impres­sion 3D (EDM, CAX, 3D Print SW)
  • Accorde beau­coup d’importance à l’équilibre vie pro/vie perso

Voulez-vous en savoir plus sur Kaj?

Contacter

En savoir plus ?
Plus d'exemples ici :

Tous les Impulses

Le défi du client

  • Une entre­prise veut utiliser pour la première fois des pièces de fabri­ca­tion addi­tive dans son unité d’embouteillage. Sont spécia­le­ment visées aussi bien les pièces en métal qu’en plastique pour les garni­tures. Ces dernières connais­sent souvent une pénurie d’approvisionnement notam­ment en cas de sini­stre ou lors de l’introduction d’autres formats de bouteilles. L’objectif consiste donc à dimi­nuer les coûts d’approvisionnement en pièces de rechange ainsi qu’à réduire au minimum les temps d’arrêt lors de travaux d’entretien ou de l’introduction de nouveaux modèles de produits.
  • L’amélioration de la tech­no­logie des machines et de la mise au point de nouveaux maté­riaux ou propriétés de maté­riaux opti­mi­sées nous permet de repousser la fron­tière d’une utili­sa­tion effi­ci­ente de la fabri­ca­tion addi­tive du stade de proto­typage vers une appli­ca­tion indu­stri­elle lors de la fabri­ca­tion du produit final, aussi bien pour la fabri­ca­tion en petites séries de compo­sants fonc­tion­nels complexes que pour les pièces de rechange.
  • Il ne s’agit pour l’entreprise donc plus de la possi­bi­lité ou de l’impossibilité de la fabri­ca­tion de compo­sants mais seule­ment de choisir quels compo­sants doivent être fabri­qués et de la manière de les iden­ti­fier. Les critères à retenir dans ce cas rési­dent dans la possi­bi­lité d’une inté­gra­tion fonc­tion­nelle et une évalua­tion des frais à engager pour l’impression 3D par oppo­si­tion aux coûts actuels d’approvisionnement en pièces à travers toute la chaîne de valeur (déve­lop­pe­ment, fabri­ca­tion et gestion de la chaîne d’approvisionnement).
  • Une approche inno­vante

    • Afin de pouvoir iden­ti­fier de manière effi­cace les compo­sants avec les employés, l’équipe a suivi au préal­able une forma­tion d’une journée sur la fabri­ca­tion addi­tive. Outre la trans­mis­sion de connais­sances de base, de tech­no­lo­gies et de parti­cu­la­rités de la construc­tion 3D conforme à la fabri­ca­tion, des exemples concrets et des indi­ca­tions de prix ont été présentés.
    • Lors de l’atelier d’identification des compo­sants qui s’est suivi, on a procédé, après un pré-assem­blage, avec l’ingénieur d’études de la société enter2net et les employés du client à une analyse et une évalua­tion des compo­sants pour la fabri­ca­tion dans un système CAD. Le contrôle de gestion a égale­ment été intégré à cette opéra­tion.
    • Sur la base de ces analyses, il a été possible d’identifier les besoins en termes de qualité des maté­riaux, de taille des compo­sants et de volume en vue d’une prise de déci­sion de Make or Buy.
    • Impact et résul­tats

    • Parmi le grand nombre de compo­sants iden­ti­fiés lors de l’atelier, trois ont été sélec­tionnés en prio­rité et remo­delés confor­mé­ment pour une fabri­ca­tion addi­tive. L’optimisation topo­lo­gique a permis d’améliorer les compo­sants en termes de poids, de fabri­ca­tion et de faisa­bi­lité d’une fabri­ca­tion addi­tive.
    • La fabri­ca­tion des compo­sants a été confiée à un presta­taire renommé sur la base de calculs de prix basés sur une étude compa­ra­tive confirmée. Outre l’amélioration du fonc­tion­ne­ment, il a été possible de réduire de 8 à 17 % les coûts d’approvisionnement en compo­sants à travers toute la chaîne de valeur tout en garan­tis­sant une dispo­ni­bi­lité dans des délais réduits (par exemple 3 à 5 jours ouvrés au lieu de 2 mois).
    • Outre la simpli­fi­ca­tion de l’approvisionnement et l’adaptation de ces pièces, le client s’est construit son propre savoir-faire en matière de fabri­ca­tion addi­tive et a par la suite acquis une impri­mante 3D à un prix conven­able pour sa propre fabri­ca­tion de pièces de garni­ture et auxi­li­aires de montage.
Kaj

Kaj

  • Plus de 15 ans d’expérience indu­stri­elle notam­ment dans l’automobile, dans la construc­tion de centrales ainsi que dans l’industrie chimique en Europe
  • Expert en procédés de produc­tion augmentée (sur métal et synthé­tique) parti­cu­liè­re­ment en impres­sion 3D (EDM, CAX, 3D Print SW)
  • Accorde beau­coup d’importance à l’équilibre vie pro/vie perso

Voulez-vous en savoir plus sur Kaj?

Contacter

En savoir plus ?
Plus d'exemples ici :

Tous les Impulses