David

David

  • 13 années d’expérience en conseil stra­té­gique et opéra­ti­onnel
  • Exper­tise supply chain et opéra­tions indu­stri­elles avec une specia­li­sa­tion en retail et biens de consom­ma­tion
  • Passi­onné d’équitation qu’il a prati­quée en compé­ti­tion

Voulez-vous en savoir plus sur David?

Contacter

En savoir plus ?
Plus d'exemples ici :

Tous les Impulses

Situa­tion de départ clas­sique du client

  • Les entre­prises ayant pignon sur rue qui souhai­tent mettre en place des canaux de distri­bu­tion digi­taux permet­tant d’accéder plus rapi­de­ment aux consom­ma­teurs réali­sent que le modèle de supply chain requis est diffé­rent de leur modèle initial.
  • Les exigences en termes de canaux de distri­bu­tion peuvent être boule­versés très rapi­de­ment d’autant plus que des taux élevés de crois­sance digi­tale peuvent conduire à des ruptures import­antes en termes de coûts et de niveaux de services.
  • Un entrepôt stan­dard peut devoir faire face, par exemple, à une augmen­ta­tion de ses commandes de +300% en trans­fé­rant seule­ment 10% de son volume de ventes vers un système B2C en ligne, ce qui pour­rait être drama­tique en termes de coûts et de profits si cela n’est pas encadré correc­te­ment.

Approche inno­vante

  • Tout d’abord, chaque fonc­tion dans l’organisation a besoin de comprendre le tour­nant qu’implique de passer à des canaux de distri­bu­tion digi­taux et de prendre les mesures appro­priées en conséquence dans son domaine.
  • Plutôt que de réuti­liser un modèle de vente déjà existant pour y insérer le modèle digital, il est plus appro­prié d’adopter un point de vue centré sur l’utilisateur afin de vrai­ment saisir les enjeux diffé­ren­cia­teurs dans un envi­ron­ne­ment digital et quelle doit être votre “promesse utili­sa­teur” (par exemple, concer­nant les délais de livraison, les commandes en temps réel, une trans­pa­rence complète sur les stocks et les condi­tions de livraison).
  • Défi­nissez ce qui fera de vous le leader sur ce nouveau marché et mettez en place l’ensemble des points néces­saires afin de garantir votre “promesse utili­sa­teur”.
  • Déter­minez les points actuels vous empêchant de garantir une crois­sance digi­tale effi­cace, faites en sorte de couvrir l’ensemble des fonc­tions impli­quées, de la fabri­ca­tion au stockage et à la distri­bu­tion en passant par le plan­ning mais aussi les fonc­tions comme le marke­ting, la rela­tion client ou la finance.
  • Sécu­riser l’alignement interne en termes de trade-off entre coûts et profits tout comme les inve­stis­se­ments néces­saires pour s’assurer que les prévi­sions de ventes et de prix reflètent l’augmentation du coût « supply chain » qui est généré norma­le­ment par des flux en ligne.

Effet/Résultat

  • Vraie compré­hen­sion de l’impact en termes de coûts et services impliqué par un shift « ventes digi­tales » et aligne­ment interne à propos des actions néces­saires et de l’impact global sur la crois­sance ainsi que sur la renta­bi­lité.
  • Capa­cité à adapter progres­si­ve­ment les volumes avec la mise en ligne sans des niveaux risqués de coûts ou services.
  • Compré­hen­sion claire des oppot­u­nités busi­ness digi­tales possi­bles en enta­mant un dialogue avec les utili­sa­teurs et les consom­ma­teurs.
David

David

  • 13 années d’expérience en conseil stra­té­gique et opéra­ti­onnel
  • Exper­tise supply chain et opéra­tions indu­stri­elles avec une specia­li­sa­tion en retail et biens de consom­ma­tion
  • Passi­onné d’équitation qu’il a prati­quée en compé­ti­tion

Voulez-vous en savoir plus sur David?

Contacter

En savoir plus ?
Plus d'exemples ici :

Tous les Impulses