Organisation

Comment remporter la guerre des talents

  • Heidi Hofer
  • août 11, 2021
How to Win the War for Talent

Le monde du travail d’hier est dépassé. Cela est devenu de plus en plus évident ces dernières années et avec la récente pandémie, le besoin d’un nouveau modèle est devenu encore plus urgent.

La guerre des talents est l’un des principaux sujets auxquels tout chef d’entreprise devrait prêter attention car il s’agit d’un paysage de plus en plus concurrentiel, tant  pour le recrutement que pour la fidélisation des collaborateurs talentueux. 

La guerre des talents n’est pas juste un problème nécessitant une solution RH, mais un changement d’état d’esprit où les talents sont recrutés pour améliorer la rentabilité d’une organisation.

Aujourd’hui, nous sommes confrontés à des défis inédits. Parmi eux figure la guerre des talents qui comporte plus s d’un problème à résoudre. Il s’agit de réinventer le monde du travail : comment concilier vie professionnelle et vie privée, ou encore comment valoriser le travail, sans perdre de vue l’objectif, le profit, la durabilité, la famille voire la qualité de vie ?

En d’autres termes, pour remporter la guerre des talents, les entreprises doivent littéralement réinventer le travail. 

Pourquoi les entreprises ont du mal à remporter la guerre des talents

Pour la plupart des entreprises, la manière traditionnelle  de considérer les ressources humaines ne fonctionne tout simplement plus. La croyance, pourtant dépassée, selon laquelle les employés seraient heureux avec un emploi stable et une journée de travail de huit heures persiste encore. Mais les choses ont changé. Les jeunes générations, comme celle de l’an 2000, veulent de la flexibilité, plus d’avantages et travailler à domicile.

D’après une étude menée par la Harvard Business Review (HBR), presque tous les individus, quelle que soit leur génération, attendent les mêmes choses de leur environnement de travail. 
Le problème est que la plupart des entreprises ne sont pas en mesure de satisfaire les désirs de leur personnel. D’un point de vue stratégique, il est logique que les entreprises souhaitent disposer des meilleurs talents pour maximiser leurs profits. Paradoxalement, c’est aussi la raison pour laquelle elles peinent à recruter les meilleurs profils, car elles ne comprennent pas ce qui aide vraiment les gens à s’épanouir. 

Nous constatons toujours des processus de recrutement inefficaces, un mauvais encadrement, une gestion des performances dépassée. On paye encore trop souvent les heures plutôt que les compétences, ce qui ne permet pas d’attirer les meilleurs talents. 

Des règles d’embauche trop strictes, comme le fait de n’embaucher que des personnes permanentes ou à temps plein, peuvent également freiner les organisations. 

De nouvelles tactiques pour remporter la guerre des talents

Réinventer le monde du travail n’est pas une mince affaire. Pour attirer les meilleurs talents, les chefs d’entreprise doivent être prêts à radicalement changer leur culture et leur état d’esprit. Voici les mesures à prendre pour y parvenir : 

De nombreuses études montrent que cela augmente la productivité. Par le passé, des clients ont même confirmé que cette configuration avait amélioré l’efficacité, la qualité de vie et le bien-être général du personnel.

  • Investissez (beaucoup) dans un encadrement d’excellence. 

Nous sommes tous passés par là : un mauvais chef peut vous rendre la vie épouvantable et avoir un effet négatif sur vos performances. Les gens ont tendance à rejoindre des entreprises dirigées par des personnalités convaincantes et à les quitter pour des raisons contraires. Les leaders médiocres rebuteront les meilleurs talents dès l’entretien d’embauche.

  • S’éloigner des modèles de recrutement traditionnels

Les entreprises qui considèrent uniquement les CV des employés permanents et à temps plein risquent de passer à côté des meilleurs talents. Afin d’améliorer la qualité des nouvelles embauches, il convient de prendre en compte chaque lacune en matière de compétences et chaque rôle individuellement, puis d’envisager en conséquence des ressources permanentes, indépendantes, à temps partiel et à distance.

Ces trois mesures devraient vous aider à remporter la guerre des talents.

Créer une feuille de route pour transformer les personnes et la culture 

Outre les mesures tactiques évoquées ci-dessus, remporter la guerre des talents exige un changement d’état d’esprit général. Si vous voulez vraiment recruter les meilleurs talents, vous devez penser bien au-delà des RH et transformer tous les domaines qui touchent aux personnes et à la culture. 

L’obsession de notre société pour la performance et la rentabilité a tendance à mener les entreprises dans la mauvaise direction. L’avenir est à l’adaptabilité et à l’esprit de croissance. Or, ces éléments ne sont réalisables qu’avec un effectif solide.

La clé est d’établir une feuille de route claire qui aborde des domaines tels que le recrutement, l’accueil, l’encadrement, les évolutions de carrière, la gestion des performances, la rémunération, etc. Pour élaborer cette feuille de route, il est essentiel de prêter attention à ce que les gens attendent en matière de travail. En effet, une feuille de route qui ne tient pas réellement compte du talent ne vous mènera nulle part. 

Dans la guerre des talents, c’est le talent qui l’emporte.

Oui, il est possible de recruter de grands talents, de les engager et de les garder motivés et fidèles à votre organisation. Mais pour y parvenir, encore faut-il changer notre façon de concevoir le travail. 

Une occasion historique de repenser des pans entiers de nos vies s’offre à nous. Si les entreprises et les individus commencent à remettre en question le statu quo et sont suffisamment audacieux pour expérimenter de nouvelles méthodes de travail, alors une transformation profonde et épanouissante se produira.

La première étape pour toute entreprise qui espère recruter et retenir les meilleurs talents est de reconnaître que c’est le talent qui a gagné. L’environnement commercial est devenu suffisamment concurrentiel pour que les candidats disposant de précieuses compétences trouvent l’arrangement qui convient le mieux à leur mode de vie. 

Pour remporter la guerre des talents, les dirigeants prévoyants doivent esquisser des plans qui incluent le changement de mentalité et de culture évoqué plus haut ainsi que la mise en œuvre de stratégies modernes telles que la semaine de quatre jours ou les structures de travail hybrides.

Les entreprises qui feront preuve de souplesse en termes de fonctions et de modèles d’embauche auront de meilleures chances de recruter les meilleurs talents, et leurs organisations en tireront un immense profit. 

Posts associés